2021⋅2⋅14

  1. shunga

  1. 「ぬれぬる茶」
    • 24×30cm, 2 passages (2重), 32g.

  1. 「春画が描いたのは男と女の交わりだけではない。男と男、女と女、時には人間と異類との交わりも含まれる。あらゆる階層の、あらゆる状況の、様々な男と女(動物や鬼、幽霊までも)の喜怒哀楽が描かれている。「喜」「楽」がほとんどであるところが、春画が時代や場所を超えて愛される所以であろう。1
  2. « Les images de shunga ne consistent pas uniquement en des relations homme-femme. Elles comptent par ailleurs des scènes entre hommes, entre femmes, et parfois même entre humains et non-humains. Le shunga dépeint les émotions de toutes classes sociales, de toutes situations, de toutes sortes d'hommes et de femmes (jusqu'aux bêtes, démons et fantômes). C'est probablement du fait que pour la plupart elles sont une expression de « joie » et de « plaisir » que le shunga est apprécié en tout temps et en tout lieu.1 »

Malgré une diversité des motifs, les schémas ne dépassent que rarement les représentations hétéronormées. On remarque par ailleurs des spécificités dans les méthodes de représentations du corps féminin, équivalents à ceux soulignés par la chercheuse Ikeda Shinobu2: dominé tout autant par les corps des partenaires hommes que par le regard du spectateur majoritairement masculin.

主題が多様であるが、異性愛規範的なものに過ぎない場合がより多い。一方、描かれた男性たちの身体と、男性が多い鑑賞者のまなざしによって支配されている、女性たちの体の描かれ方において、研究者の池田忍のいう特徴2であると見られる。


  1. 「ぬれぬる茶」est une courte série d'images érotiques modernes d'inspiration de la période Edo qui se focalise sur quelques scènes féminines.

    「ぬれぬる茶」というプロジェクトは、一連の江戸風の現代春画で、女たちのところに集中している。

1

Ishigami Aki 石上阿希, "What is Shunga?" in Shunga: Aesthetics of Japanese Erotic Art by Ukiyo-e Masters, PIE International, Tōkyō 東京, 2014.

2

Ikeda Shinobu 池田忍, La représentation des femmes dans la peinture japonaise — Du point de vue de l'histoire de l'art des genres 『日本絵画の女性像— ジェンダー美術史の視点から』, Chikumashobō 筑摩書房, Tōkyō 東京, 1998.